lundi 31 juillet 2017

Clemenceau - Dély Régnault Carloni Garrigues ( Bande dessinée France )

Clemenceau
          fnac.com


                                                             Clémenceau

            Né en 1841 en Vendée il poursuit la pensée de son père républicain, comme Robespierre, contre la peine de mort. Il fait des études de médecine à Nantes puis à Paris où avec un petit groupe d'étudiants il commence à écrire des articles critiques. Il rencontre Auguste Blanqui "..... La République n'a pas besoin de modèles, elle a besoin de vérité, de dignité et d'âme..... " 1870 19 octobre, les Prussiens assiègent Paris depuis un mois, Georges Clémenceau est devenu maire du 18è arrondissement de Paris, il reçoit les représentants des institutions et rappelle aux instituteurs qu'ils n'ont aucun ordre à recevoir de leur paroisse. Homme de gauche, anticlérical. A cette réunion assiste une jeune femme qui outre l'absence de catéchisme réclame de l'aide pour le peuple qui manque de tout, son nom Louise Michel. Clémenceau, médecin du peuple soigne dans les dispensaires de Montmartre. Nuit du 17 au 18 mars 1871, rue Lepic, les Buttes Chaumont le peuple refuse de donner les canons aux soldats "...... La garde nationale c'est le peuple ! Le peuple ne tirera pas sur le peuple !.... " A Montmartre le maire tente de trouver des lits pour les malades trop nombreux. 1880 Dans ses discours Clémenceau en désaccord avec Gambetta qui meurt et le 2 janvier 1883 " ....... J'ai aimé Gambetta j'ai eu de l'estime pour lui. Il ne savait pas très bien où il allait mais il y allait avec flamme..... Nous n'avons plus désormais qu'un adversaire conservateur avant de réussir à instaurer la république radicale........ " Et se poursuit la longue histoire de Georges Clémenceau. L'homme politique qui signa les accords en 1919 de la fin de la guerre de 14 - 18 et qui avait parcouru les tranchées auprès des soldats, est appelé le " petit père du peuple " mais surtout " Le Tigre ". Il aimait les femmes, les arts, et s'il travailla auprès de Jaurès, il fut l'ami de Monet. Il écrivit beaucoup, dans les journaux, des livres, et créa même un hebdomadaire, seul rédacteur. Il mourut, un peu poussé à se retirer de la politique, le 24 novembre 1929. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire